8 février
à 19h

Où allons-nous ? Religions, guerres, civilisations,
la nouvelle donne mondiale...

Essayiste, Jean-François Colosimo poursuit une enquête sur les métamorphoses contemporaines du fait religieux dans l’ordre politique à l’échelle planétaire en alternant livres et films, dont dernièrement "Turquie nation impossible" (Arte, 2020) et "La Crucifixion de l’Ukraine" (Albin Michel, 2022). 
Éditeur, il est présentement le directeur général des éditions du Cerf. 


Jeudi 8 février à 19h au Ciné-Palace de Saint-Rémy 4, avenue Fauconnet
Prix des places : 5 € et 7 €

20 janvier
à 18h

L'événement :
grande soirée MANGAS !

- conférence de Jérôme Alquié, auteur de "Capitaine Albator" et "Les Chevaliers du Zodiaque" (adaptés des célèbres Mangas)

- avant-première exceptionnelle du film d'animation "Blue Giant" de Yuzuru Tachikawa

- remise des prix du concours "Les Mangas des collégiens"

- apéritif dînatoire japonais


Samedi 20 janvier, à partir de 18h, au Ciné-Palace de Saint-Rémy (4, avenue Fauconnet)
Prix des places : de 8 € et 15 €

Des conférences éclectiques en 2023

- Jeudi 9 mars au Ciné-Palace : "L'archéologie dans tous ses états", une conférence-causerie par Otello Badan, explorateur, et Claude Sintes, ancien directeur du musée Arles Antique

- Vendredi 28 avril à L'Alpilium : "L'olivier, son histoire, l'olive, ses bienfaits, son utilisation" par Jean-Benoît Hugues, oléiculteur au Moulin de Castelas (Les Baux de Provence)

- Jeudi 4 mai au Ciné-Palace : "Art et Cosmos, les nuits étoilées de Van Gogh", par Jean-Pierre Luminet, directeur de recherche au CNRS

- Mardi 11 juillet à L'Alpilium : "Produire en France, entre espoirs et défis", par Jean-Dominique Senard, président du conseil d'administration de Renault

- Lundi 2 octobre au Ciné-Palace : "L'art de Balthus, entre rêve et réalité" par Christian Noorbergen

- Vendredi 27 octobre à la salle Henri-Rolland : "Le nombre d'or", par Denis Lacaux

- Samedi 2 décembre à la salle Henri-Rolland : "L'histoire et la restauration des tapis", par Hassan Rida

Les conférences de La Cour des Arts, moments de grands exposés thématiques, sont complétées par les rendez-vous "Parlons-en", en accès libre, qui proposent au public d’échanger sur les questions abordées par les spécialistes invités. 

9 mars
à 19h

2023 : une rencontre insolite pour démarrer un nouveau cycle de conférences 

Deux voix, une passion.
Claude Sintes, ancien directeur du musée Arles Antique, et Otello Badan, explorateur, proposent une conférence-causerie inédite : "L'archéologie dans tous ses états".
Ou comment se combinent la recherche officielle et la recherche sur le terrain par des bénévoles... 
Deux voies, une passion !


Jeudi 9 mars à 19h au Ciné-Palace de Saint-Rémy

28
avril
à 19h

L'olivier, son histoire, l'olive, ses bienfaits, son utilisation

La passion de Jean-Benoît Hugues pour les oliviers s’est nourrie de son attachement familial à la culture des arbres et à la terre de Provence où il est né. Depuis plus de 25 ans, il est l’un des acteurs particulièrement dynamiques qui oeuvrent pour mettre en valeur les oliviers de la vallée des Baux-de-Provence et l’huile produite sur ce terroir qu’il a contribué à promouvoir avec l’Appellation d’origine protégée (AOP) en 1998.

4 mai
à 19h

Un autre regard
sur la voûte céleste

Astrophysicien, romancier, mais également poète et peintre, Jean-Pierre Luminet est spécialiste des trous noirs et de la cosmologie en général.
Membre de plusieurs académies et sociétés savantes, sa renommée est internationale.
Il est lauréat de nombreux prix notamment pour ses conférences et ouvrages de vulgarisation scientifique.
Il a toujours été fasciné par les liens étroits que les différentes formes d’expression artistique ont tissées au fil de l’histoire avec les sciences de l’univers, et par le regard qu’elles portent vers la voûte céleste, qu’il s’agisse de poésie, de musique ou d’arts visuels.

"La Nuit étoilée de Saint-Rémy traduit une admirable et triple conjonction entre observation précise, imagination et mémoire"

Jean-Pierre Luminet

11 juillet à 19h

Jean-Dominique Senard
"Produire en France :
entre espoirs et défis..."

  • Développer les formations et les compétences
  • Utiliser pleinement les usines présentes en France
  • Répondre à la question majeure de l’accès aux matières premières
  • Rééquilibrer les avantages compétitifs des uns et des autres
  • Continuer d’innover par la recherche de voies alternatives répondant aux défis environnementaux actuels
Depuis 2019, Jean-Dominique Senard est Président du Conseil d’administration
du groupe Renault et du Conseil de l’Alliance Renault Nissan Mitsubishi.

En avril dernier, il a remis au gouvernement un rapport rédigé avec Madame Sophie Thiery, Re-considérer le Travail, issu des Assises du Travail dont ils furent les deux garants. Portant sur trois axes - rapport au travail, démocratie au travail, santé et qualité de vie au travail - ce document présente un certain nombre de recommandations afin de retrouver les voies de la confiance au sein des entreprises.
En 2018, un rapport rédigé avec Madame Nicole Notat sur le rôle de l’Entreprise, objet d’intérêt collectif, fut remis au gouvernement. Il mettait en lumière le rôle de la gouvernance des entreprises dans l’établissement d’une Raison d’être. Ce rapport éclaire la responsabilité, fiduciaire, sociale et environnementale de l’Entreprise et a conduit à des modifications sensibles de la législation française (loi Pacte).

Ancien élève d’HEC et titulaire d’une Maîtrise de droit, Jean-Dominique Senard a débuté sa carrière avec différentes responsabilités financières et opérationnelles au sein du Groupe Total de 1979 à 1987, puis chez Saint-Gobain de 1987 à 1996.
De 1996 à 2001, il a été Directeur financier du Groupe Péchiney et membre de son Comité exécutif. Il a ensuite assuré la direction du secteur Aluminium Primaire du Groupe jusqu’en 2005.
En mars 2005, il a rejoint Michelin en tant que Directeur financier et membre du Comité exécutif du Groupe.
En 2007, il en devient Gérant non commandité puis Associé Commandité Gérant, de 2011 à 2019.

Pendant cette période, Jean-Dominique Senard s’attachera à améliorer sensiblement les performances économiques du Groupe, en les fondant sur le déploiement constant et méthodique des principes de management plaçant la personne au cœur d’une Entreprise Responsabilisante. Il permit le développement d’un dialogue social de grande qualité ayant notamment conduit à des accords sociaux régionaux et précurseurs au sein du Groupe Michelin.
Il est administrateur référent de la Compagnie de Saint-Gobain, membre du Conseil de surveillance du groupe FIVES et administrateur du groupe de presse La Montagne-Centre France.

Jean-Dominique Senard est par ailleurs Colonel de la Réserve Citoyenne, rattaché au 1er Régiment Étranger de Cavalerie. Il est Commandeur de la Légion d’Honneur.

2 octobre
à 19h

Balthus entre rêve et réalité

Impudique et grandiose, Balthus (1908-2001) est sans doute la figure de proue du symbolisme contemporain. Artiste légendaire, il s’inscrit dans le haut respect du "faire" des maîtres classiques, et peint sans fin l’espace intime du dedans. Ses œuvres d’intimité sont autant de territoires à secrets riches de pièges culturels charnels et troublants. A contrario, ses superbes paysages, fiévreux et solaires, paraissent sereins voire paradisiaques. Balthus, peintre de la lumière, du désir et du rêve. L’ambition du conférencier sera de montrer les différents aspects d’une œuvre majeure.

Christian Noorbergen, membre de l'AICA (Association internationale des critiques d’art)
Poète et voyageur, Christian Noorbergen est l’auteur d’un "Roger Gilbert-Lecomte" paru dans la collection "Poètes d’aujourd’hui". Il a enseigné l’histoire de l’art, la psychanalyse et la philosophie. Aujourd’hui critique d’art et commissaire d’expositions (d’Alfred Kubin à la sculpture contemporaine), en France et à l’étranger, il est l’auteur d’une douzaine de monographies d’artistes, de Roland Cat à Antoine Correia, et de Michel Kirch à Christian Broutin. Il publie dans plusieurs revues : Artension, Miroir de l’Art, Aralya, Art Absolument, Raw Vision…


Lundi 2 octobre à 19h au Ciné-Palace de Saint-Rémy

27 octobre
à 17h

Le nombre d'or fascine

On pourrait dire qu’il fait partie de notre inconscient collectif qui mêle faits, mythes et recherche de vérité. Certains font de la proportion harmonique et de son expression mathématique la loi secrète de l’harmonie universelle. Ils la recherchent (et finissent par la trouver laborieusement) en tous lieux.
Pour d’autres, le nombre d’or se révèle comme la conséquence d’une remarquable dynamique naturelle.
D’autres encore s’en servent dans leurs œuvres comme un guide inspirant ou bien comme un clin d’œil un peu potache réservé aux initiés.
De leur côté, les mathématiciens nous disent "c’est un nombre intéressant, certes, mais guère plus que la racine carrée de 2 et bien moins que ‘π’ ou ‘e’."
Denis Lacaux nous conduira au cœur de la vaste histoire du nombre d’or et de ses corollaires, le rectangle d’or et l’angle d’or. Il explorera les réflexions, observations, conjectures ou fantasmes dans des domaines aussi variés que la géométrie depuis l’époque hellénistique, l’architecture, l’art, la botanique et, bien sûr, les mathématiques avec la suite du mathématicien Leonardo Fibonacci. Il montrera aussi comment son usage s’est étendu jusqu’à des domaines ésotériques voire nauséabonds, qui vont du mysticisme quasi-religieux aux théories racistes.


Vendredi 27 octobre à 17h à la salle Henri Rolland.           Entrée libre

Ce "Parlons-en" permettra – peut-être – de faire la part des choses entre mythe et réalité. Car tout ce qui brille n’est par or. Et tout ce qui est or ne brille pas.

Après une longue carrière dans l’industrie, Denis Lacaux décide en 2012 de s’installer à Saint-Rémy et de se consacrer à la peinture. Son inspiration pourrait être décrite comme surréaliste, symboliste, onirique, sans oublier ici ou là un brin de farfelu, et il a gardé de sa formation un grand intérêt pour les rapports entre les mathématiques, la technologie et l’art.

2 décembre
à 17h

L'histoire et la restauration des tapis

Chacun des tapis anciens restauré par Hassan Rida raconte une histoire unique. Celle du monde qui le vit naître. Les laines d’aujourd’hui sont ainsi autant de liens avec le créateur de cet objet précieux, son univers humain, symbolique, religieux et philosophique.

Le dialogue vivant né de ce riche voyage dans le passé offre matière au choix des textures et des couleurs pour que chaque tapis restauré poursuive sa longue histoire et continue de témoigner de l’humanité qu’il renferme.


Samedi 2 décembre à 17h à la salle Henri Rolland.           Entrée libre

Restaurer des tapis anciens : un voyage symbolique d’un monde à l’autre

Hassan Rida est l’héritier d’une longue tradition familiale dans l’art de redonner vie au tapis anciens. En se formant à l’école du Louvre, aux Gobelins, à l’école de la tapisserie d’Aubusson et par un doctorat sur le symbolisme, il n’a cessé de perfectionner un savoir-faire rare qu’il transmet à travers le monde. 

Né d’une double culture, syrienne et iranienne, il a choisi de vivre à Saint-Rémy depuis plus de trente ans. L’accueil qu’il réserve aux visiteurs de son atelier-galerie exprime un désir : partager les histoires merveilleuses des objets qu’il y a rassemblés. 

Jean-Marie Gallais conclut l'année 2022 en beauté

Après les "Mémoires d'opéras" de Raymond Duffaut, ancien directeur du théâtre d'Avignon 
et des Chorégies d'Orange, et "L'Orient compliqué", déchiffré par le journaliste Benoît Christal, 
La Cour des Arts a changé de registre avec Jean-Marie Gallais. 
Une intervention de grande qualité avec, en bonus, une exposition exceptionnelle ! 

Responsable de la programmation du Centre Pompidou-Metz depuis 2016, Jean-Marie Gallais, 35 ans, est depuis le mois de mai conservateur de la Collection Pinault à la Bourse de Commerce.
En juillet 2021, au cours du festival d’Avignon, il a animé une conférence sur le thème "Peindre la nuit". Sujet passionnant et peu connu qui avait donné lieu à une exposition au Centre Pompidou de Metz. Séduits, dès la fin de sa prestation, nous l’avons sollicité pour venir à la Cour des Arts à Saint Rémy de-Provence.
Les plus grands artistes du XXème siècle ont peint la nuit, Van Gogh, Monet, Giacometti, Man Ray, Gorges Scholz, Picasso, Francis Bacon… sans oublier “nos peintres” Yves Brayer et Auguste Chabaud.

Ça s'est passé chez nous...

Écrivains, artistes, conférenciers, journalistes, historiens... tous sont un jour venus témoigner de leur parcours, évoquer leur expérience, transmettre leur univers à Saint-Rémy-de-Provence.
Retour en images sur les moments forts d'une passion qui dure depuis plus de 15 ans...
Logo

CONTACTER LA COUR DES ARTS

Téléphone :  +33 (0) 6 70 11 18 72

E-mail : info@lacourdesarts.com

Adresse : 13, rue Michelet 

13210 Saint-Rémy-de-Provence

Ouvert du mardi au samedi, de 16h à 20h

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.